Sur le français

?Je commence un nouveau cours universitaire de philologie catalane, avec une nouveauté : la matière de Français I. C’est ma rencontre avec une langue qui avait très abandonnée après l’avoir étudiée pendant la longueur de mes études secondaires des 60 et 70. Toujours, cependant, elle a été plus présent à ma vie que pas du tout l’anglais : j’ai des parents français, française était -et est- l’entreprise où mon père travaillait, à la maison entraient des revues françaises (Jours de France, Elle) qui nous éloignaient de l’obscurité franquiste et nous passaient à la diaphane Europe, ni que ce soit via des modes, de la cosmétique et de la gastronomie…

C’est une langue qui m’a toujours plu: ellesonne bien” (comme l’italien ou le russe), elle fait la compétence à l’obsessionnelle domination de l’anglais et, en plus, c’est une langue avec des tours très expressifs. Il me plaît de les utiliser, au risque de paraître un point pédant: avant la lettre, au dessus de la melée, épater le personnel, mise en scene

Non, je n’oublie que, avec le castillan, c’est langue d’occupation (premier militaire, après social) à notre pays. J’essaye d’en être conscient toujours. Sur la minorité du catalan en face du français je rappelle avoir vécu personnellement une situation il y a beaucoup d’ans, à l’Universitat Catalana d’Estiu, à Prada. Une chanteuse française y opérait, la Marivona, en interprétant des pièces en catalan mais en les présentant en français, sa langue maternelle. Elle a reçu des sifflements d’un secteur du public (n’oublions pas, indépendantistes, années 80, Prada). Laissant en marge l’adéquation ou non d’houspiller une interprète que ne peut ou ne sait pas parler la langue du pays où elle est, le petit incident révélait comment elle en est de complexe la question linguistique, partout et dans toutes les occasions.

Mais c’est déjà une autre question. Et maintenant je dois faire les devoirs. On nous demande une présentation orale. Mon Dieu!

[Comme j’ai déjà fait avec un article sur l’aranais, je publique celui-ci avec double version catalane et française]

2 pensaments a “Sur le français

Deixa un comentari

L'adreça electrònica no es publicarà. Els camps necessaris estan marcats amb *