Eleccions europees 2019: les línies vermelles de les comunitats jueves

Les eleccions europees de l’any vinent tindran un significat cabdal per a les comunitats jueves dels estats membres de la Unió Europea atès el ressorgiment de l’antisemitisme, amb dugues noves versions -l’antisionista i l’islamista- que s’afegeixen a la precedent judeofòbia cristiana i al nazi-feixisme en les seves diverses variants (inclosa la franquista). Per trobar un enfocament comú l’Associació Jueva Europea ha organitzat una conferència a Brussel·les celebrada abans d’ahir i ahir a les dependències del Parlament Europeu amb aqueixes finalitats exposades al portal Jewish Forum:

En vue des élections européennes de mai 2019, l’Association juive européenne (EJA), un groupe basé à Bruxelles représentant des communautés juives à travers le continent, lance une vaste consultation auprès du judaïsme européen afin de parvenir à un accord des Juifs européens autour d’un série de » lignes rouges ».

Ces lignes rouges, qui comprennent l’exclusion des partis qui souscrivent à l’antisémitisme, tel qu’il est défini dans la définition de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA), appellent tous les partis politiques à adopter des résolutions contraignantes rejetant le BDS anti-israélien (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) en tant que principe fondamentalement antisémite et prônent le principe de la liberté de religion, seront débattues et votées lors de la conférence annuelle de l’EJA les 6 et 7 novembre à Bruxelles.

Une fois approuvée, une résolution officielle, englobant les points de vue des Juifs de tout le continent, sera transmise à tous les dirigeants politiques et à tous les partis participant aux élections européennes. Elle devrait être adoptée et incluse dans les documents et les manifestes des partis.

« Pour les Juifs de toute l’Europe, les enjeux des prochaines élections européennes ont rarement été aussi importants », a déclaré le président et fondateur de l’EJA, Rabbi Menachem Margolin, en lançant la consultation de la communauté juive européenne.

Il a ajouté: « Nous devons marquer clairement ce que nous, qui faisons partie du tissu culturel de l’Europe depuis près de deux mille ans et qui avons également souffert des pires excès de l’Europe, attendons de ceux qui sont au pouvoir à ce moment critique ».

Les lignes rouges sont:

– Les partis politiques et leurs dirigeants doivent souscrire à la définition complète de l’antisémitisme établie par l’IHRA.

– Chaque pays européen doit nommer un envoyé spécial du gouvernement sur l’antisémitisme là où il n’en existe pas déjà un.

– Tous les partis politiques s’engagent à exclure du parti au gouvernement des politiciens épousant l’antisémitisme tel que défini par la définition de l’IHRA.

– Tous les partis politiques doivent adopter une résolution contraignante rejetant les activités du BDS comme fondamentalement antisémites.

– Tous les partis politiques doivent dans leurs documents soutenir la liberté de religion et à la liberté de pratique au niveau des États membres et de l’UE.

Pour le rabbin Margolin, les enjeux pour les Juifs, qui vivent déjà dans un environnement fébrile, « sont plus importants que je jamais’’.

‘’Avec la cote des grands partis politiques au plus bas niveau et le soutien croissant accordé aux partis marginaux de droite et de gauche, nous observerons un paysage politique radicalement différent après les élections, dans lequel nous devrons tous opérer et vivre. Le langage de la division et de la rhétorique populiste seront en ascendance comme jamais auparavant », a-t-il déclaré.

Et de conclure : ‘’Cette polarisation et ses dangers potentiels concerne tous, qu’ils soient affiliés à l’EJA ou non, et devrait remplacer toutes les tensions ou différences inter-organisationnelles. C’est dans cet esprit que nous nous adressons aux Juifs de tous horizons pour obtenir leurs opinions. Ces ‘’lignes rouges’’, une fois adoptées, ne représenteront pas notre ligne dans le sable, mais notre ligne dans le concret, et serviront à rappeler aux politiciens que l’avenir même de l’Europe juive est en jeu ici’’.

Post Scriptum, 9 de novembre del 2018.

Jewish Forum informa avui del desenvolupament dels debats de l’encontre de Brussel·les i les resolucions adoptades.

Afegeix un comentari

Deixa un comentari

L'adreça electrònica no es publicarà. Els camps necessaris estan marcats amb *